Actualités par catégories

Visiteurs connectés

Actuellement en ligne: 1
Total: 15730

Courcelles-Sapicourt

Mairie courcelles sapicourt(04/01/2017) – Notre agréable village de Courcelles Sapicourt, fait maintenant partie de la Communauté Urbaine du Grand Reims depuis le 1er janvier 2017. Cette communauté comprend 143 communes, et regroupe environ 298 000 habitants. Courcelles-Sapicourt est situé à une quinzaine de kilomètres de Reims en direction de Soissons, un peu à l’écart de la RN31. Le village est entouré de vignes, de champs et de bois, et comprend environ 375 habitants. Il est situé sur la Route Touristique du Champagne. Le territoire de la commune couvre une superficie de 386 hectares. 190 hectares sont cultivés, dont environ 14 en vignes.

La commune de Courcelles-Sapicourt a été créée par décret du 5 novembre 1891. Avant cette date, les villages de Courcelles-lès-Rosnay et de Sapicourt étaient des communes à part entière. Le village de Courcelles-lès-Rosnay était rattaché à la paroisse de Rosnay,  et celui de Sapicourt à la paroisse de Branscourt. Le nom « Courcelles »  trouve son origine dans la langue d’oïl qui était parlée dans le nord de la France à partir du milieu du 1er millénaire. Cela peut expliquer que les communes françaises qui portent ce nom sont à une exception près au nord de la Loire, et généralement dans le Nord et le Nord-Est du pays. Courcelles vient de Corcellae, venant lui-même  du latin Corticella diminutif de Cortem, qui signifie petite cour, enclos de ferme. Quant à Sapicourt, le suffixe court signifie au sens étymologique,  ferme, exploitation agricole. Cela ne surprendra donc personne, notre commune a toujours été une terre de culture et d’élevage. Les habitants du village, se dénomment les Courcellois-Sapicaviens.

Dans cette période de commémoration du centenaire de la grande-guerre 1914 – 1918, il nous semble important de présenter plus particulièrement cette période de notre histoire récente.

Sapicourt-Chateau-300x193Dans les années 1890, le docteur Albert Lüling, qui a fait fortune dans le champagne, fait l’acquisition du château de la famille Freymin de Sapicourt, et des nombreuses terres et fermes qui y sont associées. Il l’agrandit et le rénove totalement.

Le château était situé à proximité de l’église actuelle qui a été reconstruite dans les années 1920 sur les ruines de la précédente détruite en 1918. Le clocher d’origine à deux pans était placé à la verticale du chœur. L’actuel clocher, pointu et ardoisé, s’élève au dessus du porche.

Le château a été utilisé en centre hospitalier militaire français à partir du 25 avril 1915. L’ambulance N°9 du 3ème corps d’armée s’y est installée jusqu’au 16 février 1916. La vocation d’une ambulance était de donner des soins urgents aux blessés qui venaient du front, et de les orienter vers les différents hôpitaux de l’arrière. A cette époque le front était plus ou moins stabilisé entre le chemin des Dames et le Nord de Reims. L’ambulance était donc située un peu en arrière des lignes. Après le départ de l’ambulance 9-3, d’autres ambulances se sont installées au château jusqu’à la fin de la guerre. Suite à leur offensive du 27 mai 1918 sur l’Aisne, les allemands sont dans notre village le 29 mai. Ils atteignent ensuite la Marne le 30 mai, entre Brasles et Mont-Saint-Père.

cp5-Copier-561x361Le village a très fortement souffert lors des offensives de 1918. Le château a été détruit à l’explosif par les Allemands lors de leur recul. Notre village  a été reconnu détruit à 100%.

Le château sera reconstruit après la guerre, et à nouveau démoli et revendu en matériaux de construction dans les années 50, après le décès du docteur Lüling, suite à une mésentente entre les héritiers.

En matière de population, le chiffre officiel au 1er janvier 2016, est de 374 habitants. Nos premières données pour le village, datent de juste avant la révolution française. Elles sont issues des Cahiers de Doléances de 1773, que vous pouvez consulter sur notre site internet (http://www.courcelles-sapicourt.fr). A cette époque la population de Courcelles-lès-Rosnay, était de 130 habitants. Celle de Sapicourt, de 104 habitants.

Notre population a très fortement évolué depuis une dizaine d’années.

Actuellement, c’est le quartier de Sapicourt qui se développe. Une vingtaine de nouveaux foyers se sont soit installés dernièrement, ou viendront grossir la population du village en 2017. De vingt-trois résidences principales dans le quartier de Sapicourt il y a un an, nous passerons bientôt dans ce quartier à quarante-quatre habitations.

Le quartier de Courcelles connaît lui aussi une certaine expansion, mais pour l’instant plus modeste. Deux logements ont été réhabilités dernièrement, et deux permis de construire ont été déposés pour deux terrains situés dans l’ancienne AFU. Dans les années qui viennent, le quartier de Courcelles devrait lui aussi se développer très fortement.

L’INSEE a calculé que la taille moyenne des ménages dans notre village s’établit à 2,9 personnes. Nous devrions donc être environ quatre-vingt personnes de plus fin 2017. Notre population pourrait être à cette date d’environ 425 habitants. Elle en comprenait 183 il y a 25 ans.

Si tous les projets de constructions possibles se concrétisent, Courcelles-Sapicourt devrait atteindre dans les cinq ans, entre 550 à 600 habitants. Les retraités représentent environ 8% de la population du village.

Pour ce qui est de l’activité économique, à part quelques exploitations agricoles et viticoles et quelques sociétés de conseil locales qui emploient ensemble environ 10% des actifs du village, une part importante des personnes en activité (environ 80%) exercent leur profession dans l’agglomération rémoise.

Pour en savoir plus : (http://www.courcelles-sapicourt.fr)